Vous pouvez boire un verre … mais sans prendre le volant

En Belgique, la limite légale d’alcool est fixé à 0,5 gr/l de sang. Au-delà de cette limite, la probabilité d’avoir un accident mortel est 2,5 fois plus importante. Avec 0,8 gr/l, le risque est de 4,5 et avec 1,5   gr/l , on est à 16 fois plus.

Ce sont les chiffres communiqués par Assuralia, l’union professionnelle des entreprises d’assurances. Celui qui boit un verre de trop, doit être conscient qu’il augmente de façon significative le risque d’accident.
Conduire en état d’ébriété ou sous influence signifie non seulement une lourde amende, un retrait de permis mais peut aussi être une sacré gueule de bois financière en cas d’accident.
Votre assurance responsabilité civile auto qui indemnisera d'abord les tiers ou les victimes, pourra vous réclamer le remboursement des indemnités versées  jusqu'à concurrence de 31 000 euros. Néanmoins, le niveau d’intoxication alcoolique n’est pas l’unique raison pour laquelle une compagnie d’assurance peut effectuer un recours contre l’assuré. C’est bien l’état d’ivresse que le conducteur exhibe. S’il s’avère que le conducteur a un moins bon équilibre ou une réaction plus lente ou parle moins clairement, etc… alors on parle d’ivresse.
De plus, votre couverture omnium n’interviendra pas en cas d’ivresse ou d’intoxication. Si vous êtes blessé dans l’accident, votre assurance conducteur refusera elle aussi d’intervenir. Un verre de trop peut donc vous coûter beaucoup d’argent.

BOB est donc la solution, mais…

Quand vous voulez faire une soirée à l’extérieur avec vos amis ou votre famille, assurez-vous d’avoir un BOB.
Si vous savez que vous serez BOB, il vaut mieux conduire votre propre voiture. Vérifiez bien dans ce cas d’être bien assuré.
Si vous devez conduire la voiture de votre ami en tant que BOB, vérifiez si la carte verte est toujours valide et surtout ne roulez pas avec un véhicule non-assuré.
Dans le pire scénario, vous risquez en cas d’accident en faute de devoir payer les dommages au véhicule (s’il n’est pas couvert en omnium) ou de ne pas être indemnisé de vos dommages corporels…
Heureusement, les compagnies d’assurance indemnisent ces sinistres dans le cadre de l’assurance familiale ou dans le cadre d’une extension de l’assurance auto. Donc, avec une bonne assurance, le BOB ne risque pas de devenir la victime.

Newsletter

Champ obligatoire
Champ obligatoire

Coordonnées

Dassy & Massagé SPRL
Courtier en assurances
Chaussée de Louvain, 605
5020 Namur (Bouge)
FSMA n° 102671 A
Tél (081)21 49 49
info@dmas.be