Faites un check up de votre assurance hospitalisation

Selon une étude réalisée par la mutualité Partena, au moins une personne a été hospitalisée au cours des deux dernières années dans 57% des familles belges. Une assurance hospitalisation n’est donc pas un luxe superflu. 

De plus, la majorité des personnes disposant d’une assurance hospitalisation ne connaissent pas l’étendue des couvertures ni ce qu’elle rembourse. Un bon check-up de votre assurance hospitalisation sera donc très utile. Nous pouvons vous aider.

1) Une assurance hospitalisation via une mutualité ou un assureur privé ?

De nombreuses personnes souscrivent une assurance hospitalisation via leur mutualité ou via un assureur privé.  En général, les garanties offertes via une mutualité sont plus limitées que celles offertes par un assureur privé, comme par exemple le montant d’intervention pour un séjour dans une chambre individuelle.  Il existe aussi une différence dans le calcul des primes. Auprès d’une mutuelle, votre prime fait un bond quand vous atteignez un certain âge. Auprès d’une assurance privée, votre prime est déterminée en fonction de votre âge à la signature du contrat et elle ne changera plus parce que vous vieillissez.

2) Les frais sont-ils couverts avant et après l’hospitalisation ?

Il est important que vous souscriviez une assurance qui rembourse également les frais pré- et post-hospitalisation. En effet, la durée d’hospitalisation devient de plus en plus courte et en conséquence, de plus en plus de frais tombent en dehors de la période d’hospitalisation.

3) Couverture des frais d’hospitalisation en chambre individuel ?

Tous les contrats d’assurance ne couvrent pas les chambres individuelles. Les suppléments pour chambre individuelle tels que l’augmentation des montants des honoraires  et  les frais de chambre individuelle ont un gros impact sur la facture finale.  L’assurance hospitalisation qui couvre une chambre individuelle est donc plus chère.

4) Qu’en est-il de l’assurance par l’intermédiaire de l’employeur ?

Beaucoup ont également une assurance hospitalisation auprès de leur employeur. Mais que se passe-t-il quand l’âge de la pension approche ? Puis-je continuer le contrat à titre individuel ? La réponse est oui, tant que vous êtes assuré de manière continue dans une assurance collective. Vous ne devez donc pas remplir un questionnaire médical et il n’y a pas non plus de période d’attente.  La couverture sera globalement la même mais la prime peut être beaucoup plus chère. Elle peut vous coûter jusqu’à 3 fois plus à partir de votre 65ième anniversaire.

Le contrat d’attente est la solution

En souscrivant ce contrat d’attente, vous pourrez garder le montant de la prime à un niveau raisonnable. Grâce à ce contrat, l’âge de souscription est figé. Supposons que vous souscrivez ce contrat d’attente à 55 ans et que vous preniez votre pension à 67 ans. Vous payerez la prime d’une personne de 55 ans alors que vous en avez 67. Le  montant de la prime sera donc beaucoup moins cher. Cependant, vous devrez payer une prime supplémentaire pour le contrat d’attente. Dans certains cas, le contrat d’attente pourra intervenir dans des sinistres non couverts par le contrat collectif.
Vous pouvez souscrire ce contrat d’attente auprès de l’assureur de votre assurance collective ce qui vous évitera de remplir un questionnaire médical. Si vous faites appel à un autre assureur, vous devrez alors remplir les modalités médicales imposées par cette compagnie.

5) Que faire si vous êtes hospitalisé à l’étranger ?
Si vous avez souscrit une assurance hospitalisation, il n’y a aucun problème pour autant que vous n’ayez pas séjourné plus de trois mois à l’étranger. Cette assurance interviendra dans les frais après l’intervention de la mutualité ou de la caisse d’assurance maladie.
Il est recommandé de vérifier les éléments suivants :
• Quels sont les pays couverts par l’assurance et pour quel montant ?
• Est-ce que le transport à l’hôpital est assuré ?
• Qu’en est-il des frais de rapatriement ?
• Que se passe-t-il avec les membres de la famille sur place ?
• Comment est organisé le suivi en Belgique ?
• Existe-t-il des conditions spécifiques pour les étudiants Erasmus ?
• Des couvertures spécifiques aux sports d’hiver sont-elles prévues ?
Faisons donc ensemble une vérification de votre assurance hospitalisation, cela en vaut la peine.


Newsletter

Champ obligatoire
Champ obligatoire

Coordonnées

Dassy & Massagé SPRL
Courtier en assurances
Chaussée de Louvain, 605
5020 Namur (Bouge)
FSMA n° 102671 A
Tél (081)21 49 49
info@dmas.be