Près de 1 personne sur 5 a souscrit une assurance obsèques

Près d’un enterrement ou d’une crémation sur cinq est assuré(e). Le nombre de personnes ayant souscrit une assurance obsèques s’élève à 17 % et ce chiffre ne cesse d’augmenter. Il y a plusieurs bonnes raisons à cela.


Une raison importante concerne le prix. Des funérailles coûtent en moyenne 5000 euros. Ce prix peut varier en fonction des souhaits personnels, tels que la qualité du cercueil, les faire-part, le nombre d’invités, le type de musique, le choix des pompes funèbres, etc. Tandis que la « mort » était autrefois considérée comme un tabou dont on ne parlait pas et que tout devait de préférence rester au sein du cercle familial, de nombreuses personnes acceptent aujourd’hui la « mort » en tant que phase ultime de la vie qu'il souhaitent organiser elles-mêmes.

C’est pourquoi un nombre croissant de personnes ne veulent pas compter sur leurs enfants pour payer/organiser leurs funérailles et/ou craignent même que leurs économies soient épuisées au moment de leur décès. En effet, les personnes restent aujourd’hui en vie plus longtemps et vieillir peut entraîner des frais de santé conséquents. En d’autres termes, elles se constituent un petit pécule via une assurance-vie de la branche 21 offrant une garantie de capital et un rendement garanti. À cela peut encore s’ajouter une participation bénéficiaire de la compagnie d’assurance. Si le capital épargné est finalement supérieur aux coûts des funérailles, le solde restant est reversé aux héritiers.  Le paiement peut s’effectuer sur une base mensuelle, annuelle ou même pendant une période déterminée. Vous pouvez également effectuer un versement unique dans le cadre du contrat d’assurance. Plus tôt vous commencez, moins élevée est la prime. L’âge moyen des assurés se situe entre 45 et 50 ans, bien que nombre de jeunes familles fassent souvent la démarche de souscrire une assurance obsèques à l’arrivée des enfants. Bien souvent, ils n’ont pas encore suffisamment épargné pour supporter les frais d’un enterrement. La prime de l’assurance obsèques n’est pas déductible fiscalement.

Une autre raison est celle de la tranquillité d’esprit. L’objectif est de veiller à ce que tout ait été « réglé » et que les héritiers n’aient pas à s’occuper de la préparation des funérailles et des conséquences administratives. L’assurance s’apparente alors à une assistance de premiers secours en cas de décès. Une personne vient sur place s’occuper de tous les tracas administratifs. Cette intervention peut aller de l’annulation des abonnements à la mise en place d’une procédure de tutelle lorsque des enfants mineurs sont concernés. En effet, les proches ont le droit d’être « tristes » en cas de décès d’un être cher et n'ont pas à régler des tracas d’ordre pratique pendant la période de deuil.

Pour en savoir plus sur l’assurance obsèques et les services associés, n’hésitez pas à nous contacter. 

Newsletter

Champ obligatoire
Champ obligatoire

Coordonnées

Dassy & Massagé SPRL
Courtier en assurances
Chaussée de Louvain, 605
5020 Namur (Bouge)
FSMA n° 102671 A
Tél (081)21 49 49
info@dmas.be