Le coronavirus modifie le comportement des Belges en matière d’assurance

Que la pandémie de coronavirus a profondément modifié le comportement des Belges est une évidence. Nos clients constatent eux aussi une évolution sur le plan des assurances.


Par exemple, de nombreux clients sont plus soucieux de leur santé et trouvent de plus en plus important de souscrire une bonne assurance maladie. Dans les médias, nous lisions que 95 % de la population considèrent une assurance hospitalisation comme très intéressante, et que 75 % estiment que l’assurance soins ambulatoires est également importante.  L’assurance soins ambulatoires couvre (en partie) les frais médicaux non dispensés dans le cadre d’une hospitalisation. Elle comprend, entre autres, les frais de visite médicale, les médicaments, les prothèses dentaires et oculaires, les semelles orthopédiques, les appareils auditifs et les perruques.

Huit Belges sur dix sont victimes d’hameçonnage

La même tendance s’observe dans le domaine des cyberassurances. Huit Belges sur dix auraient été victimes d’hameçonnage en 2021. Les escrocs se professionnalisent de plus en plus et ne manquent jamais d’idées pour accéder à votre compte en banque. Pour les victimes, les dommages s’élèvent rapidement à quelques centaines, voire quelques dizaines de milliers d’euros. Mais les cas d’hameçonnage non bancaire ont également fait leur apparition, où les escrocs s’adressent à leurs victimes potentielles au nom d’autres organisations telles que des sociétés d’e-commerce, des entreprises de télécommunications, ou se font passer pour l’État.

Une telle cyberassurance inclut :

- Une assistance téléphonique;
- Une indemnisation (d’une partie) du préjudice subi;.  
- Dans certains cas, un soutien psychologique;.
- Outre l’hameçonnage, une protection contre l’usurpation d’identité et les atteintes à la réputation.

Assistance juridique avec un avantage fiscal pouvant atteindre jusqu’à 30 % de la prime

Avec les nombreuses annulations de voyages et l’essor du commerce électronique, l’assurance protection juridique séparée semble avoir de beaux jours devant elle. En effet, elle s’avère plus utile que jamais. Ses garanties sont plus complètes que celles d’une assurance protection juridique souscrite en complément d’une assurance familiale, auto ou habitation. De plus, elle s’accompagne d’un coup de pouce fiscal pouvant atteindre jusqu’à 30 % de la prime. 

Assurances auto avec restrictions kilométriques

Alors que la voiture a toujours régné en maître sur la voie publique, l’intérêt qui lui est porté semble décliner. De nombreux clients combinent différents véhicules et les compagnies d’assurances tirent volontiers parti de cette tendance. Rien d’étonnant donc à ce que certains clients optent pour des assurances auto avec restrictions kilométriques. 

Et pourquoi ne pas souscrire une assurance maladie pour votre animal de compagnie ?

Enfin, la pandémie a incité de nombreuses personnes à accueillir un chien au sein de leur foyer. Les assurances offrant un remboursement partiel des frais de vétérinaire sont de plus en plus populaires. Et ces frais peuvent être élevés. Sur le site Internet d’un assureur spécialisé, nous trouvons l’exemple d’un Jack Russel de 3 ans ayant effectué différentes visites chez le vétérinaire. Le propriétaire du chien a ainsi rendu visite au vétérinaire cinq fois sur une année, ce qui a tout de même coûté près de 1 150 euros. La prime annuelle d’une assurance chiens oscille en moyenne entre 250 et 300 euros.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces différentes assurances ou si vous voulez réaliser un check-up de toutes vos assurances, n’hésitez pas à prendre contact avec notre agence.

Newsletter

Champ obligatoire
Champ obligatoire

Coordonnées

Dassy & Massagé SPRL
Courtier en assurances
Chaussée de Louvain, 605
5020 Namur (Bouge)
FSMA n° 102671 A
Tél (081)21 49 49
info@dmas.be